FERUMOXIDES

Introduction dans BIAM : 13/6/1997
Dernière mise à jour : 13/6/1997
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    suspension de cristaux d'oxyde de fer (Fe2O3 et Fe3O4), les cristaux élémentaires d'oxyde de fer d'une taille moyenne de 3 à 5 nanomètres s'organisent entre eux pour former des agrégats de cristaux d'un diamètre moyen de 120 à 180 nanomètres

    Ensemble des dénominations


    CAS : 119683-68-0 USAN : FERUMOXIDES
    bordereau : 3068
    code expérimentation : AMI-25
    sel ou dérivé : FERUMOXSIL

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. PRODUIT DE CONTRASTE (principale certaine)
      Pour IRM.

    2. PRODUIT DE DIAGNOSTIC (principale certaine)

    3. AGENT SUPERPARAMAGNETIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Produit superparamagnétique. Présenté sous forme de nanoparticules qui sont captées par les cellules de Küpffer dans le foie (ces cellules sont absentes dans la plupart des lésions hépatiques malignes). En réduisant le temps de relaxation T2, diminue le signal au niveau du tissu sain. Les lésions tumorales apparaissent en hypersignal (blanc) sur le foie sain en hyposignal (noir).

    Effets Recherchés

    1. PRODUIT DE CONTRASTE (principal)
      Agent superparamagnétique utilisé en IRM.

    Indications Thérapeutiques

    1. IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE (principale)
      Détection des lésions tumorales du foie.

    Effets secondaires

    1. DOULEUR LOMBAIRE (CERTAIN RARE)
      Transitoire, disparition rapide après la fin de la perfusion.

    2. DOULEUR THORACIQUE (CERTAIN RARE)

    3. SENSATION DE CHALEUR (CERTAIN RARE)

    4. ERYTHEME CUTANE (CERTAIN RARE)

    5. DYSPNEE (CERTAIN TRES RARE)

    6. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    7. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    8. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    9. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    10. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)

    11. BRADYCARDIE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez le lapin.

    2. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Tératogène chez l'animal.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    4. ENFANT
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE en perfusion lente

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle en perfusion intraveineuse lente sur au moins 30 minutes en solution dans cent millilitres de glucosé isotonique :
    - Adulte : quinze micromoles de fer par kilogramme de poids corporel (soit 0,075 ml/kg). L'injection ne doit pas être renouvelée dans les 14 jours qui suivent l'examen.
    Ne jamais administrer le produit sans dilution préalable.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Injection par voie veineuse.
    Répartition
    Très rapidement capté par les éléments cellulaires du système réticulo-endothéliale du tissu hépatique normal (cellules de Küpffer) et par la rate.
    Demi-Vie
    La demi-vie plasmatique est de 6 à 15 minutes :
    - Magn Reson Med 1991;22:209-212.
    5% du produit sont encore présents dans le sang 4 heures après l'injection.
    La demi-vie d'élimination hépatique est de plusieurs jours.
    Métabolisme
    Le fer libéré réintègre le métabolisme normal du fer.

    Bibliographie

    - Brochure d'information scientifique produit ENDOREM, laboratoire GUERBET (CREATION).

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil