MOEXIPRIL CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 2/3/1998
Dernière mise à jour : 14/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations


    CAS : 82586-52-5 DCIMr : CHLORHYDRATE DE MOEXIPRIL
    USAN : MOEXIPRIL HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE MOEXIPRIL
    bordereau : 3120
    code expérimentation : CI 925
    code expérimentation : RS-10085-197
    code expérimentation : SPM 925
    dcim : chlorhydrate de moexipril
    rINNM : MOEXIPRIL HYDROCHLORIDE

    Molécule(s) de base : MOEXIPRIL

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principale certaine)

    2. INHIBITEUR DE L'ENZYME DE CONVERSION (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Pro-drogue qui après hydrolyse libère le moexiprilate inhibiteur de l'enzyme de conversion.

    Effets Recherchés

    1. ANTIHYPERTENSEUR (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (principale)

    Effets secondaires

    1. CEPHALEE (CERTAIN FREQUENT)

    2. VERTIGE (CERTAIN FREQUENT)

    3. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN FREQUENT)

    4. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN FREQUENT)

    5. RASH (CERTAIN RARE)

    6. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN RARE)

    7. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    8. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    9. DYSGUEUSIE (CERTAIN RARE)

    10. TOUX (CERTAIN RARE)
      Régresse à l'arrêt du traitement.

    11. OEDEME ANGIONEUROTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    12. INSUFFISANCE RENALE (CERTAIN RARE)

    13. KALIEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    14. NATREMIE(DIMINUTION) (CERTAIN )

    15. ANEMIE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    2. FOETOTOXICITE CHEZ L'ANIMAL

    3. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE
      Risque potentiel d'insuffisance rénale foetale et néonatale.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SUJET AGE
      Réduire de moitié la posologie initiale.

    2. INSUFFISANCE RENALE

    3. DEPLETION HYDROSODEE
      Correction préalable. Risque d'hypotension artérielle.

    4. CIRRHOSE DECOMPENSEE
      Risque d'hypotension artérielle.

    5. INSUFFISANCE CARDIAQUE CONGESTIVE
      Risque d'hypotension artérielle.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    4. HYPERKALIEMIE

    5. STENOSE DES ARTERES RENALES

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie orale en absence de déplétion hydrosodée préalable ou d'insuffisance rénale :
    - Adulte : quinze milligrammes par jour en une prise. En cas de besoin, la posologie peut, après un palier de 3-4 semaines, être augmentée jusqu'à un maximum de trente milligrammes par jour en une prise.
    En cas de traitement préalable par un diurétique, soit celui-ci sera arrêté 3 jours avant l'introduction, soit la posologie initiale sera réduite à sept milligrammes cinq cents.
    Chez les sujets âgés, le traitement sera instauré à sept milligrammes cinq cents et réduit en cas d'insuffisance rénale.
    En cas d'hypertension rénovasculaire, le traitement sera instauré à 3,75 milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 72 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - DEMI VIE 10 heure(s)
    - 3 - ELIMINATION 50 à 75 % voie fécale
    - 4 - ELIMINATION 15 % voie rénale

    Absorption
    Pic plasmatique du moexipril et du moexiprilate 2 heures après une prise orale.
    Biodisponibilité par voie orale voisine de 22%, augmentée en cas d'insuffisance hépatique et peu réduite par la prise d'aliments.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques voisine de 72%.
    Demi-Vie
    La demi-vie plasmatique est en moyenne de 10 heures.
    Elle est fortement allongée en cas d'insuffisance rénale.
    Métabolisme
    Hydrolysé en moexiprilate actif.
    Elimination
    *Voie fécale : 50 à 75% de la dose sont éliminés dans les fèces très largement sous forme métabolisée.
    *Voie rénale : 15% de la dose sont éliminés dans les urines.

    Bibliographie

    - Drugs 1998;55:845-860.
    - Prescrire 1998;18:645.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil