RIMEXOLONE

Introduction dans BIAM : 17/1/2000
Dernière mise à jour : 7/9/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    11 bêta-hydroxy-16 alfa, 17 alfa-diméthyl-17-propionylandrosta-1,4-dièn-3-one

    Ensemble des dénominations

    ATC : H02A-B12
    ATC : S01B-A13
    BAN : RIMEXOLONE
    CAS : 49697-38-3
    DCF : RIMEXOLONE
    DCIR : RIMEXOLONE
    USAN : RIMEXOLONE
    bordereau : 3158
    code expérimentation : Org-6216
    dci : rimexolone
    rINN : RIMEXOLONE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE LOCAL (principale certaine)

    3. ANTIINFLAMMATOIRE STEROIDIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Corticoïde présenté comme n'élevant que peu la pression intraoculaire.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE STEROIDIEN (principal)

    3. ANTIINFLAMMATOIRE LOCAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CHIRURGIE OCULAIRE(ADJUVANT) (principale)
      Inflammation post-opératoire en chirurgie de la cataracte.
      Contrôle de l'inflammation oculaire après extraction de la cataracte avec la rimexolone 1% suspension ophtalmique :
      - J Cataract Refract Surg 1997;23:750-757.

    2. UVEITE (principale)
      Efficacité et sécurité de la rimexolone 1% en suspension ophtalmique versus acétate de prednisolone dans le traitement des uvéites :
      - Am J Ophtalmol 1996;122:171-182.

    3. CONJONCTIVITE ALLERGIQUE (principale)
      Evaluation de la rimexolone suspension ophtalmologique dans un modèle de conjonctivite allergique par provocation antigénique :
      - Invest Ophtalmol Vis Sci 1992;33:1112.

    Effets secondaires

    1. HYPERTENSION OCULAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ADMINISTRATION PROLONGEE
      ADMINISTRATION REPETEE

    2. CATARACTE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      ADMINISTRATION PROLONGEE
      ADMINISTRATION REPETEE

      Formation d'une cataracte sous-capsulaire postérieure.

    3. INFECTION A HERPES-VIRUS (CERTAIN TRES RARE)

    4. ULCERATION CORNEENNE (CERTAIN TRES RARE)
      Pouvant aboutir à une perforation du globe oculaire.

    5. TROUBLE OCULAIRE (CERTAIN RARE)
      Transitoire.

    6. DOULEUR OCULAIRE (CERTAIN RARE)

    7. HYPERHEMIE CONJONCTIVALE (CERTAIN RARE)

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Chez le lapin (pas chez le rat).

    2. EMBRYOTOXICITE CHEZ L'ANIMAL
      Chez le lapin (pas chez le rat).

    3. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. PORT DE LENTILLES

    2. CONDUCTEUR DE VEHICULE
      Risque de troubles visuels.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    2. GROSSESSE
      Tératogène et embryotoxique chez l'animal.

    3. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    Voies d'administration

    - 1 - OCULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Administration sous forme de collyre à 1%.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 1.50 heure(s)

    Absorption
    Résorbée par la muqueuse oculaire.
    Demi-Vie
    La demi-vie est en moyenne de 1,5 heure.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil