LEFLUNOMIDE

Introduction dans BIAM : 21/9/2000
Dernière mise à jour : 23/2/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    N-(4-trifluorométhylphényl)-5-méthylisoxazol-4-carboxamide

    Ensemble des dénominations

    BAN : LEFLUNOMIDE
    CAS : 75706-12-6
    DCIR : LEFLUNOMIDE
    bordereau : 3164
    code expérimentation : HWA-486
    code expérimentation : SU-101
    dci : léflunomide
    rINN : LEFLUNOMIDE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 21/12/2000

    Proprietés Pharmacologiques

    1. IMMUNOMODULATEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Prodrogue donnant naissance au A771726, métabolite immunomodulateur dont le mécanisme d'action est mal connu mais qui pourrait impliquer une inhibition de la dihydroorotate déshydrogénase (DHODH) qui par le biais d'une baisse de la production d'uridine monophosphate induirait une inhibition de la prolifération des lymphocytes.

    Effets Recherchés

    1. IMMUNOMODULATEUR (principal)

    2. ANTIRHUMATISMAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. POLYARTHRITE RHUMATOIDE (principale)
      Traitement de fond chez l'adulte :
      - Lancet 1999;353:1883-1884.
      Dans un essai randomisé, le léflunomide est plus efficace que le placebo et aussi efficace que la sulfasalazine :
      - Lancet 1999;353:259-266.
      Associé au méthotrexate, augmente son efficacité:
      - Arthritis Rheumatol 2000;43 (suppl) :270

    2. UVEITE (à confirmer)
      Revue générale sur les uvéites :
      - Biodrugs 2000;13:397-408.

    Effets secondaires

    1. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    2. PANCYTOPENIE (CERTAIN RARE)

    3. ANEMIE (CERTAIN RARE)

    4. LEUCOPENIE (CERTAIN RARE)

    5. THROMBOPENIE (CERTAIN RARE)

    6. ULCERATION DE LA BOUCHE (CERTAIN RARE)

    7. SYNDROME DE LYELL (CERTAIN TRES RARE)

    8. SYNDROME DE STEVENS-JOHNSON (CERTAIN TRES RARE)

    9. INFECTION (CERTAIN TRES RARE)
      Infection grave.

    10. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    11. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)
      Généralement modérée.

    12. HYPOKALIEMIE (CERTAIN TRES RARE)

    13. DYSGUEUSIE (CERTAIN TRES RARE)

    14. ANXIETE (CERTAIN TRES RARE)

    15. TENOSYNOVITE (CERTAIN RARE)

    16. RUPTURE DE TENDON (CERTAIN TRES RARE)

    17. ALOPECIE (CERTAIN RARE)

    18. ECZEMA (CERTAIN RARE)

    19. SECHERESSE DE LA PEAU (CERTAIN RARE)

    20. URTICAIRE (CERTAIN RARE)

    21. RASH (CERTAIN RARE)

    22. EOSINOPHILIE (CERTAIN TRES RARE)

    23. AGRANULOCYTOSE (CERTAIN TRES RARE)

    Effets sur la descendance

    1. FOETOTOXICITE CHEZ L'HOMME
      Risque faible transmis par le père.

    2. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Le métabolite actif du léflunomide est tératogène chez le rat, le lapin.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    3. HYPOPROTEINEMIE

    4. ENFANT
      Information manquante.

    5. CONDUCTEUR DE VEHICULE
      Risque de vertiges.

    Contre-Indications

    1. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    2. GROSSESSE
      Tératogène chez l'animal.
      Nécessité de contraception et avant la grossesse nécessité soit de respecter un arrêt de traitement pendant 2 ans soit de faire un wash out.

    3. ALLAITEMENT
      Passage dans le lait chez l'animal.

    4. IMMUNODEPRESSION
      Congénitale ou acquise.

    5. INSUFFISANCE MEDULLAIRE

    6. INFECTION GRAVE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie orale chez l'adulte :
    - Dose de charge : cent milligrammes par jour en une prise pendant 3 jours.
    - Dose d'entretien : dix à vingt milligrammes par jour en une prise.
    Le médicament ne doit être prescrit que par des médecins spécialistes des maladies rhumatoïdes.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 99 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - REPARTITION lait
    - 3 - DEMI VIE 2 semaine(s)
    - 4 - ELIMINATION 50 % voie fécale
    - 5 - ELIMINATION 50 % voie rénale

    Absorption
    Après administration par voie orale, le léflunomide est rapidement transformé en un métabolite actif, le A771726 au niveau de la paroi intestinale et du foie. Le temps pour atteindre le pic plasmatique de ce métabolite actif est très variable et les concentrations maximales ne sont pas influencées par la prise de nourriture.
    Il pourrait exister un cycle entéro-hépatique.
    Répartition
    Le A771726 est très lié aux protéines plasmatiques (> à 99%).
    Passe dans le lait.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination est en moyenne de 2 semaines.
    Métabolisme
    Le A771726 subit un métabolisme qui ne semble pas impliquer la voie des cytochromes P450.
    Elimination
    *Voie fécale : environ 50% de la dose sont éliminés dans les fèces principalement sous forme de A771726.
    *Voie rénale : environ 50% de la dose sont éliminés dans les urines.

    Bibliographie

    - Drugs 1999;58:1137-1164.
    - Rev Prescr 2000;20:723-727.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil