EPIRUBICINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    [(amino-3 tridésoxy-2,3,6 alpha-L-arabino-héxopyrannosyl)oxy]-10 trihydroxy-6,8,11 (hydroxy-2 acétyl)-8 méthoxy-1 tétrahydro-7,8,9,10 naphtaacénédione-5,12-(8S,10S) chlorhydrate

    Ensemble des dénominations

    BANM : EPIRUBICIN HYDROCHLORIDE
    CAS : 56390-09-1
    DCIMr : CHLORHYDRATE D'EPIRUBICINE
    USAN : EPIRUBICIN HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE D'EPIRUBICINE
    autre dénomination : PIDORUBICIN HYDROCHLORIDE
    bordereau : 2729
    code expérimentation : IMI-28
    dcim : chlorhydrate d'épirubicine
    rINNM : EPIRUBICIN HYDROCHLORIDE
    sel ou dérivé : DOXORUBICINE CHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : PIRARUBICINE CHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : ZORUBICINE CHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : DAUNORUBICINE CHLORHYDRATE
    sel ou dérivé : ACLARUBICINE CHLORHYDRATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : EPIRUBICINE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. ANTIBIOTIQUE (principale certaine)

    3. ANTIBIOTIQUE ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    4. IMMUNOSUPPRESSEUR (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Inhibe la topoisomérase II, enzyme impliquée dans le déroulement de la double chaîne d'ADN lors de sa replication.
      Possèderait une activité antinéoplasique identique à la doxorubicine mais serait moins myélotoxique, moins cardiotoxique et moins alopéciant.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CANCER DU SEIN (principale)

    2. CANCER DE L'OVAIRE (principale)
      - Pathol Biol 1991;39:833.
      Le traitement semble efficace et bien toléré dans une étude pilote de l'association paclitaxel+cisplatine+épirubicine chez 40 malades :
      - Cancer 2000;89:1547-1554.

    3. LYMPHOME NON HODGKINIEN (principale)
      - Adv Clin Oncol 1989;2:39.
      Essai randomisé: l'efficacité de l'epirubicine et de l'adriamycine est identique. L'incidence et la gravité des neutropénies seraient supérieures sous epirubicine:
      - Cancer 1998;82:2282-2288.