BETAMETHASONE DIPROPIONATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    9 alpha-fluoro-11 bêta,17 alpha,21-trihydroxy-16 bêta-méthylprégna-1,4-diène-3,20-dione 17 alpha,21-dipropionate

    Ensemble des dénominations

    BANM : BETAMETHASONE DIPROPIONATE
    CAS : 5593-20-4
    DCIM : DIPROPIONATE DE BETAMETHASONE
    USAN : BETAMETHASONE DIPROPIONATE
    autre dénomination : DIPROPIONATE DE BETAMETHASONE
    bordereau : 2176
    code expérimentation : Sch-11460
    rINNM : BETAMETHASONE DIPROPIONATE
    sel ou dérivé : BETAMETHASONE
    sel ou dérivé : BETAMETHASONE ACETATE
    sel ou dérivé : BETAMETHASONE PHOSPHATE SODIQUE
    sel ou dérivé : BETAMETHASONE VALERATE
    sel ou dérivé : CLOBETASOL PROPIONATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : BETAMETHASONE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. GLUCOCORTICOIDE (principale certaine)
      30 fois plus actif que le cortisol.

    2. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)
      25 fois plus actif que le cortisol.

    3. ANTIINFLAMMATOIRE STEROIDIEN (principale certaine)
      25 fois plus actif que le cortisol.

    4. IMMUNOSUPPRESSEUR (secondaire certaine)

    5. DERMOCORTICOIDE (principale certaine)
      Activité forte à 0,05% (classe II de la classification européenne des dermocorticoïdes)

    6. ANTIALLERGIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Anti-inflammatoire mixte agissant dans l'inflammation primaire et secondaire au stade aigü de l'inflammation: stabilise la membrane lysosomiale, pendant la phase catabolique protéolytique et augmente le tonus capillaire pendant la phase vasculaire exsudative.
      Agit au stade du granulome pendant la phase anabolique proliférative de réparation: inhibition de la prolifération des fibroblastes, de la synthèse des mucopolysaccharides, de la formation du collagène.

    2. secondaire
      Methyl -16, fluor-9 entrainent une augmentation de l'activité anti-inflammatoire et une diminution de l'activité minéralocorticoïde.
      Fluor-9 donne une affinité dermatrope.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE LOCAL (principal)

    2. ANTIALLERGIQUE LOCAL (principal)

    3. ANTIPRURIGINEUX LOCAL (principal)

    4. RALENTISSEMENT DU RENOUVELLEMENT EXCESSIF DES CELLULES EPIDE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. DERMATITE DE CONTACT (principale)

    2. ECZEMA ATOPIQUE (principale)

    3. ECZEMA SEBORRHEIQUE (principale)

    4. PRURIT ANAL (principale)

    5. PRURIT VULVAIRE (principale)

    6. NEVRODERMITE (principale)

    7. LICHEN CIRCONSCRIT (principale)

    8. BURSITE (principale)

    9. PHIMOSIS (à confirmer)
      L'application sous forme de crème entraîne une réponse partielle ou totale en 5 semaines dans 94% des cas. Pas de rechute à 6 mois dans 90% des cas :
      - Urology 2000;56:307-310.

    10. TENDINITE (principale)

    11. KYSTE SYNOVIAL (principale)
      En intra-synoviale.

    Effets secondaires