NILUTAMIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 25/11/1998
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    5,5-DIMETHYL 3-4-NITRO-3(TRIFLUOROMETHYL)-PHENYL 2,4-IMIDAZOLINEDIONE

    Ensemble des dénominations

    BAN : NILUTAMIDE
    CAS : 63612-50-0
    DCF : NILUTAMIDE
    DCIR : NILUTAMIDE
    autre dénomination : RU 23908
    bordereau : 2831
    rINN : NILUTAMIDE
    sel ou dérivé : BICALUTAMIDE
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIANDROGENIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antagoniste des récepteurs aux androgènes permettant le contrôle de la croissance des cellules cancéreuses androgènes dépendantes.

    Effets Recherchés

    1. ANTIANDROGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. CANCER DE LA PROSTATE (principale)
      Dans les formes metastasées,en association avec la castration chirurgicale ou médicale (leuproréline).
      Controverse, l'association nilutamide-castration chirurgicale ou médicale (agoniste LH-RH) n'améliorerait pas la survie par rapport à la castration seule :
      - Lancet 1995;346:265-269.
      Indication controversée (revue générale, 64 références) :
      - Ann Pharmacother 1997;31:65-75.

    Effets secondaires

    1. TROUBLE DE LA VISION (CERTAIN FREQUENT)
      Troubles de l'accomodation à l'obscurité et de la vision des couleurs, réversible à l'arrêt.

    2. DYSCHROMATOPSIE (CERTAIN )
      Troubles de l'accomodation à l'obscurité et de la vision des couleurs, réversible à l'arrêt.

    3. EFFET ANTABUSE (CERTAIN RARE)

    4. PNEUMONIE INTERSTITIELLE (CERTAIN RARE)
      - Am J Med 1992;92:563-566.
      - Therapie 1992;47:393-397.
      12 notifications aux CRPV :
      - Concours Med 1993;115:3294-3298.

    5. PNEUMONIE (CERTAIN RARE)
      Trois cas, chez des sujets âgés :
      - Rev Med Int 1991;12,Suppl:230.

    6. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)
      - Gastroenterol Clin Biol 1991;15:557.

    7. HEPATITE CYTOLYTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      - Gastroenterol Clin Biol 1991;15:557.

    8. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    9. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    10. IMPUISSANCE (CERTAIN FREQUENT)

    11. LIBIDO(DIMINUTION) (CERTAIN FREQUENT)

    12. BOUFFEE DE CHALEUR (CERTAIN FREQUENT)

    13. HEPATITE FULMINANTE (A CONFIRMER )
      Un cas décrit :
      - Gastroenterol Clin Biol 1993;17:499-501.
      Un autre cas décrit :
      - Gastroenterol Clin Biol 1996;20:710-711.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    2. UTILISATEUR DE MACHINE
      RISQUES DE TROUBLES VISUELS

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE

    2. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    Traitement d'attaque: Trois cents milligrammes en une prise unique pendant 4 semaines.
    Traitement d'entretien: Cent cinquante milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 44 heure(s)
    - 2 - DEMI VIE 77 heure(s)

    Absorption
    Résorption rapide et complète par le tractus gastro-intestinal.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques: 84%, se lie également aux érythrocytes.
    Demi-Vie
    44 heures.
    Chez l'homme sain.
    77 heures
    chez l'homme âgé.
    Métabolisme
    Lentement et complètement métabolisé au niveau hépatique, notamment en dérivés aminés et hydroxyméthylés.

    Bibliographie

    - Drugs of the future 1987;12:763-770.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil