ORACILLINE 250000 UI/5 ml suspension buvable

Donnez-nous votre avis

ORACILLINE 250000 UI/5 ml suspension buvable

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 23/4/1999

  • Identification de la spécialité
  • Présentation et Conditionnement
  • Composition
  • Propriétés Thérapeutiques
  • Indications Thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d’emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d’administration
  • Posologie et mode d’administration

    Identification de la spécialité



    Forme : SUSPENSION BUVABLE

    Etat : commercialisé

    Laboratoire : SCHWARZ PHARMA

    Produit(s) : ORACILLINE

    Evénements :

    1. octroi d’AMM 25/10/1966
    2. mise sur le marché 1/1/1967


    Présentation et Conditionnement


    Numéro AMM : 318103-1

    1
    flacon(s)
    120
    ml
    PE

    Evénements :

    1. agrément collectivités
    2. inscription SS


    Lieu de délivrance : officine et hôpitaux

    Etat actuel : commercialisé

    Matériel de dosage : cuillère-mesure
    5
    ml
    24

    Conservation (dans son conditionnement) : 12
    mois

    CONSERVER A TEMPERATURE < 25 DEGRES Conservation (préparée, reconstituée ou déconditionnée) : 15
    jour(s)

    Régime : liste I

    Réglementation des prix :
    remboursé
    65 %

    Prix Pharmacien HT : 15.44 F

    Prix public TTC : 24.75 F

    TVA : 2.10 %

    Composition


    Expression de la composition : par unité de prise, soit pour :

    Volume : 5
    ml

    Principes actifs

    Principes non-actifs


    Propriétés Thérapeutiques

    1. ANTIBIOTIQUE VOIE GENERALE (PENICILLINE SENS. B-LACTAMASE) (principale)
      Bibliographie : Classe ATC : J01C-E02.
      La phénoxymethylpénicilline (pénicilline V) est un antibiotique de la famille des bêta-lactamines, du groupe des pénicillines naturelles, du type des phénoxy-pénicillines.
      Spectre d’activité antibactérienne :
      1 / Espèces habituellement sensibles :
      Plus de 90% des souches de l’espèce sont sensibles (ªSº).
      – Streptocoques A,
      – Fusobacterium sp.,
      – Actinomyces israëli,
      – Peptostreptococcus,
      – C. diphteriae.
      2 / Espèces inconstamment sensibles :
      Le pourcentage de résistance acquise est variable. La sensibilité est donc imprévisible en l’absence d’antibiogramme.
      – Prevotella.
      N.B. : certaines espèces bactériennes ne figurent pas dans le spectre en l’absence d’indication clinique.


    Indications Thérapeutiques


    1. Elles procèdent de l’activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la pénicilline V. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l’éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
      Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles, dans leurs localisations accessibles à un traitement par voie orale, notamment dans leur manifestations :
      – respiratoires
      – ORL (en particulier angines streptococciques) et stomatologiques.
      – cutanées (en particulier impétigos) et muqueuses,
      – et dans la prophylaxie des rechutes de RAA.


    Effets secondaires

    1. REACTION ALLERGIQUE

    2. FIEVRE

    3. URTICAIRE

    4. EOSINOPHILIE

    5. OEDEME ANGIONEUROTIQUE

    6. CHOC ANAPHYLACTIQUE (EXCEPTIONNEL)

    7. NAUSEE

    8. VOMISSEMENT

    9. DIARRHEE

    10. COLORATION DE LA LANGUE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

      Coloration noire

    11. ANEMIE
      Réversible.

    12. THROMBOPENIE
      Réversible.

    13. LEUCOPENIE
      Réversible.

    14. TROUBLE DE LA COAGULATION
      Réversible.


    Précautions d’emploi

    1. MISE EN GARDE
      La survenue de toute manifestation allergique impose l’arrêt du traitement.

      des réactions d’hypersensibilité (anaphylaxie) sévères et parfois fatales ont été exceptionnellement observées chez des malades traités par les pénicillines. Leur administration nécessite donc un interrogatoire préalable. Devant des antécédents d’allergie typique à ces produits, la contre-indication est formelle.

    2. HYPERSENSIBILITE
      S’informer et tenir compte avant tout traitement de l’absence de reactions antérieures à un traitement par les pénicillines ou les céphalosporines (risque d’allergie croisée).

    3. INSUFFISANCE RENALE
      Adapter la posologie en fonction de la créatininémie ou de la clairance de la créatinine.

    4. GROSSESSE
      La pénicilline V traverse la barrière placentaire.

    5. ALLAITEMENT
      La pénicilline V passe dans le lait maternel à des taux faibles qui exposent cependant l’enfant à des accidents allergiques éventuels.


    Contre-Indications

    1. ALLERGIE AUX BETALACTAMINES
      Pénicillines et céphalosporines.


    Voies d’administration


    – 1 – ORALE


    Posologie & mode d’administration



    Posologie Usuelle :
    A titre curatif :
    – chez l’adulte : deux cent mille à quatre cent mille unités internationales par jour
    – chez l’enfant et le nourrisson : cinquante mille à cent mille unités internationales par kilogramme et par jour, soit :
    * avant
    trente mois :
    Deux cuillères-doseuses de suspension à deux cent cinquante mille unités internationales par cinq millilitres et par cinq kilogrammes
    * de trente mois à huit ans :
    Quatre à huit cuillères-doseuses de suspension à deux cent cinquante mille
    unités internationales par cinq millilitres.
    .
    Posologie Particulière :
    A titre prophylactique des rechutes de RAA :
    Deux cent mille à cinq cent mille unités internationales par jour sans interruption.
    .
    .
    Mode d’Emploi :
    La posologie est à fractionner
    en trois ou quatre prises.


    Retour à la page d’accueil

Similar Posts