FER HYDROXYDE POLYMALTOSE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 21/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    polymère d'hydroxyde ferrique et de maltose

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : FERROMALTOSE
    autre dénomination : HYDROXYDE FERRIQUE POLYMALTOSE
    autre dénomination : IRON POLYMALTOSE
    bordereau : 1884
    sel ou dérivé : FERREUX SUCCINATE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. APPORT FERREUX (principale certaine)

    Effets Recherchés

    1. APPORT DE FER (principal)

    2. APPORT DE FER INTRAVEINEUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANEMIE SIDEROPENIQUE (principale)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    3. COLORATION DE LA PEAU (CERTAIN RARE)
      Au point d'injection.

    4. COLORATION DE L'URINE (CERTAIN RARE)
      Coloration foncée

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. HEMOCHROMATOSE
      Hémochromatose génétique.

    2. SURCHARGE EN FER

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles exprimées en Fer par voie intramusculaire stricte :

    - Adulte :
    * anémie modérée : cent milligrammes par semaine en une seule injection durant cinq semaines.
    * anémie franche : cent milligrammes tous les cinq jours en une seule injection durant cinquante jours.
    * anémie profonde : cent milligrammes tous les trois à quatre jours en une seule injection (jusqu'à une totalité de un gramme et demi à deux grammes).

    - Enfant : même nombre d'injections, même rythme à raison de deux milligrammes par kilogramme de poids corporel et par injection.

    Chez les malades soumis à une hémodialyse, possibilité d'administration dans le circuit extracorporel.
    Ne pas utiliser pour l'injection l'aiguille ayant servi à aspirer le liquide.

    Bibliographie

    - Arzneimittelforschung 1974;24,6:880-883.
    - Nouv Rev Fr Hematol 1976;16:47-66.
    - Arzneimittelforschung 1992;42,12:1439-1452.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil