GADOPENTETATE DE MEGLUMINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    complexe du gadolinium avec le diéthylène triamino-N,N,N',N'',N'' pentacétate de méglumine

    Ensemble des dénominations


    CAS : 86050-77-3 USAN : GADOPENTETATE DIMEGLUMINE
    autre dénomination : ZK 93035/MEGLUMINE
    bordereau : 2842
    code expérimentation : SH-L-451-A
    sel ou dérivé : GADODIAMIDE
    sel ou dérivé : GADOTERATE DE MEGLUMINE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : GADOLINIUM
    Regime : liste II

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PRODUIT DE CONTRASTE (principale certaine)
      Ionique pour IRM.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Amplifie le signal des protons en IRM protionique.

    Effets Recherchés

    1. PRODUIT DE CONTRASTE (principal)
      En imagerie par résonance magnétique.

    Indications Thérapeutiques

    1. IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE (principale)
      Rehaussement du contraste.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    3. ERUPTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    4. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN TRES RARE)

    5. HEMOLYSE (CERTAIN TRES RARE)
      Habituellement modérée.

    6. MYASTHENIE(AGGRAVATION) (A CONFIRMER )
      Décompensation brutale :
      - Lancet 1992;340:1168.

    7. ETAT DE MAL EPILEPTIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas, 10 minutes après l'injection chez un patient ayant des antécédents de crise convulsive 8 ans auparavant (sel de gadolinium non précisé) :
      - J Epilepsy 1995;8:306-308.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    2. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude chez le rat, le lapin.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. HEMOLYSE CHRONIQUE
      Risque d'aggravation.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE
      Et aux sels de gadolinium.

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE Stricte

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse stricte : cent micromoles par kilogramme de poids corporel.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 1.50 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Répartition
    La concentration plasmatique chute très rapidement après injection intraveineuse.
    Ne pénètre que peu ou pas dans les cellules.
    Se répartit dans l'espace vasculaire et l'espace interstitiel.
    Demi-Vie
    La demi-vie se situe à environ 1 heure et demi.
    Métabolisme
    Non métabolisé.
    Elimination
    (VOIE RENALE)
    En 6 heures, 83 % de la dose injectée sont excrétés dans l'urine.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil