AMOXAPINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 6/3/1998
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    2-chloro-11-(1-pipérazinyl)dibenz[b,f][1,4]oxazépine

    Ensemble des dénominations

    BAN : AMOXAPINE
    CAS : 14028-44-5
    DCF : AMOXAPINE
    DCIR : AMOXAPINE
    USAN : AMOXAPINE
    bordereau : 2573
    code expérimentation : CL-67772
    rINN : AMOXAPINE
    sel ou dérivé : LOXAPINE SUCCINATE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PSYCHOANALEPTIQUE (principale certaine)

    2. ANTIDEPRESSEUR TRICYCLIQUE (principale certaine)

    3. ANTIDEPRESSEUR (principale certaine)

    4. NEUROLEPTIQUE (secondaire certaine)

    5. ANTICHOLINERGIQUE CENTRAL ET PERIPHERIQUE

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Molécule présentant une double action psychotrope , inhibe la recapture de la noradrenaline, et à un moindre degré la recapture de la sérotonine.
      Activité anticholinergique peu marquée.
      Antagoniste des récepteurs dopaminergiques, cette activité pourrait provenir du métabolite 7-hydroxy-amoxapine.
      Faiblement antihistaminique H1.

    Effets Recherchés

    1. ANTIDEPRESSEUR (principal)

    2. NEUROLEPTIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. DEPRESSION (principale)

    Effets secondaires

    1. GYNECOMASTIE (CERTAIN )
      - Concours Med 1989;111:1171-1176.

    2. HYPOTENSION ORTHOSTATIQUE (CERTAIN FREQUENT)

    3. ARYTHMIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SUJET AGE

      A type d'extrasystoles , fibrillation et flutter auriculaire, réversibles à l'arrêt du traitement :
      - J Psychopharmacol 1983;3:246.
      Deux cas :
      - J Psychopharmacol 1985;5:125-126.

    4. SECHERESSE DE LA BOUCHE (CERTAIN FREQUENT)

    5. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    6. DIARRHEE (CERTAIN RARE)

    7. CONSTIPATION (CERTAIN FREQUENT)

    8. AGRANULOCYTOSE (CERTAIN TRES RARE)
      - Am J Med 1986;80:533-536.

    9. INSOMNIE (CERTAIN RARE)