PROPANIDIDE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 28/5/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    4-[2-(diéthylcarbamoyl)méthoxy]-3-méthoxyphényl]acétate de propyle

    Ensemble des dénominations

    BAN : PROPANIDID
    CAS : 1421-14-3
    DCF : PROPANIDIDE
    DCIR : PROPANIDIDE
    USAN : PROPANIDID
    autre dénomination : PROPANIDID
    code expérimentation : Bayer-1420
    code expérimentation : FBA-1420
    code expérimentation : TH-2180
    code expérimentation : WH-5668
    rINN : PROPANIDID

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANESTHESIQUE GENERAL (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Entrave les oxydations dans la cellule, se fixe par absorption sur la surface cellulaire ou sur les particules protoplasmiques.
      Inhibe la respiration du tissu cérébral et le catabolisme du glucose.
      Agirait soit entre le coenzyme I et la flavoprotéine (transfert d'hydrogène), soit entre la flavoprotéine et le cytochrome B (transfert d'un électron).
      Déprime l'excitabilité des neurones, ralentit la vitesse de croissance du potentiel post-synaptique et accroit la dépolarisation nécessaire à l'induction du potentiel d'action.

    Effets Recherchés

    1. ANESTHESIQUE GENERAL (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANESTHESIE GENERALE (principale)
      Utilisé principalement pour les explorations fonctionnelles des patients en ambulatoire.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    3. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Quelques accidents graves ont été décrits.

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Etude négative chez le rat et le lapin, douteuse chez le chien.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ANTECEDENTS ALLERGIQUES

    Contre-Indications

    1. ETAT DE CHOC

    2. ANEMIE HEMOLYTIQUE

    3. INSUFFISANCE RENALE

    4. ETHYLISME AIGU

    5. CONVULSIONS

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles par voie intraveineuse exclusivement :
    Adultes : dix milligrammes par kilo (10 mg/kg).
    Pour malades moins résistants : cinq à huit milligrammes par kilo (5à8 mg/kg).
    Dose maximum : quinze milligrammes par kilo (15 mg/kg).
    L'injection doit être rapide : un à deux millilitres par seconde (1 à 2 ml/s).

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale
    - 2 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Résorption rapide par voie parentérale.
    Temps de latence : 20 à 30 secondes après le début de l'injection.
    Durée de la narcose : 6 à 8 minutes.
    Répartition
    Fixation sur les tissus graisseux.
    Métabolisme
    Mécanisme hépatique : dissociation estérasique assez rapide avec formation d'un produit peu toxique et non anesthésique (acide 3-méthoxy 4-diéthylcarbamoylméthoxy phényle).
    Elimination
    *Voie rénale : 90% de la dose administrée sont éliminés dans les urines sous forme de métabolites.
    *Voie fécale : 5 à 8% de la dose administrée sont éliminés dans les fèces sous forme de métabolites.

    Bibliographie

    - Drug Saf 1992;7:434-459. (EFFETS SECONDAIRES)*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil