TENONITROZOLE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 9/4/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    N-(5-nitro-2-thiazolyl)-2-thiophènecarboxamide

    Ensemble des dénominations


    CAS : 3810-35-3 DCF : TENONITROZOLE
    DCIR : TENONITROZOLE
    autre dénomination : THENITRAZOLE
    bordereau : 1217 et 1347
    code expérimentation : TC-109
    rINN : TENONITROZOLE

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIPARASITAIRE (principale certaine)

    2. ANTIPROTOZOAIRE (principale certaine)

    3. ANTIFONGIQUE (principale certaine)

    Effets Recherchés

    1. ANTIPROTOZOAIRE (principal)

    2. TRICHOMONAS VAGINALIS (principal)

    3. ANTIFONGIQUE (principal)

    4. ASPERGILLUS FUMIGATUS (principal)

    5. CANDIDA ALBICANS (principal)

    6. CRYPTOCOCCUS NEOFORMANS (principal)

    7. TRICHOPHYTON (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. URETRITE (principale)
      A trichomonas.

    2. CANDIDOSE GENITALE (principale)

    3. CANDIDOSE VULVOVAGINALE (principale)

    4. VAGINITE (principale)
      A trichomonas.

    5. GIARDIASE (principale)

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    2. ANOREXIE (CERTAIN TRES RARE)

    3. COLORATION DE LA SCLEROTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Coloration jaune

    Effets sur la descendance

    1. NON TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL

    2. PAS D'EFFET SIGNALE CHEZ L'HOMME

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Contre-Indications

    1. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - VAGINALE

    Posologie et mode d'administration

    Doses usuelles chez l'adulte :

    *Voie orale dans le traitement des trichomonases urogénitales : quatre à six cents milligrammes par jour pendant 3 à 10 jours.
    Traitement des deux partenaires. Eviter les boissons alcoolisées pendant la durée du traitement.

    *Voie intravaginale (comprimés gynécologiques) dans les candidoses vaginales : deux cents milligrammes par jour pendant 10 jours.

    Prévenir les patients de la coloration jaune intense des urines.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Résorbé par le tube digestif.

    Bibliographie

    - Presse Med 1971;2779.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil