SALICYLATE DE METHYLE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 26/9/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Ensemble des dénominations


    CAS : 119-36-8 autre dénomination : METHYLE SALICYLATE
    bordereau : 1802
    sel ou dérivé : MENTHYLE SALICYLATE
    sel ou dérivé : MORPHOLINE SALICYLATE
    sel ou dérivé : PROPYLENE GLYCOL SALICYLATE
    sel ou dérivé : SALICYLATE D'AMYLE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE BORNYLE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE CHOLINE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE GLYCOL
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE METHOXYMETHYLE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE PHENYLPROPYLE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE PICOLAMINE
    sel ou dérivé : SALICYLIQUE ACIDE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE DIETHYLAMINE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE GAIACOL

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALGESIQUE (principale certaine)

    2. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (principale certaine)

    3. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    4. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    5. ANTIPYRETIQUE (principale certaine)

    6. ANTIURICOSURIQUE (secondaire certaine)
      A faibles doses.

    7. URICOSURIQUE (secondaire certaine)
      A fortes doses.

    8. CHOLERETIQUE (secondaire certaine)
      A faibles doses.

    9. HYPOTHROMBINEMIANT (secondaire certaine)

    10. HYPOGLYCEMIANT (secondaire certaine)

    11. ANTIAGREGANT PLAQUETTAIRE (secondaire certaine)
      A faibles doses.

    12. HYPOLIPIDEMIANT (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action analgésique:
      *Inhibition de la cyclo-oxygénase.
      *Inhibition de la synthèse des prostaglandines et de la libération de bradykinine.

      Action antiinflammatoire:
      Au stade aigü de l'inflammation, par:
      *Stabilisation de la membrane lysosomiale;
      *Inhibition de l'action des médiateurs chimiques de l'inflammation;
      Ces deux actions ont la même cinétique.

      Action antipyrétique:
      *Vasodilatation et sudation provoquant une déperdition calorique importante sans modifier les causes de la fièvre.

    2. secondaire
      *Action uricosurique à fortes doses par inhibition de la réabsorption tubulaire.Effet inverse pour les faibles doses.
      Action antiagrégante plaquettaire: stabilisation membranaire, inhibition de la synthèse des prostaglandines, inhibition de la libération d'ADP par la plaquette.

      *Action antivitamine K à fortes doses.

      *Action hypolipémiante par diminution de la mobilisation des acides gras libres et de la cholestérolémie.
      - Eur J Pharmacol 1971;13:244-253.


    Effets Recherchés

    1. ANALGESIQUE (principal)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)

    3. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principal)

    4. ANTIPYRETIQUE (principal)
      Faible.

    5. CHOLERETIQUE (accessoire)

    6. HYPOLIPEMIANT (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. LUMBAGO (principale)
      Application cutanée.

    2. SCIATIQUE (principale)
      Application cutanée.

    3. ARTHROSE (principale)
      Application cutanée.

    4. REVULSIF CUTANE (principale)
      En pommade à 10% ou en liniments contenant de 30 à 50%.

    Effets secondaires

    1. ECZEMA (CERTAIN TRES RARE)

    2. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    3. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ULCERE GASTRODUODENAL
      En cas d'antécédents ulcéreux ; si l'ulcère est en poussée, il s'agit d'une contre-indication.

    2. GASTRITE

    3. HERNIE HIATALE

    4. ANTECEDENTS ALLERGIQUES

    5. ASTHME

    6. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    7. TROUBLE DE L'HEMOSTASE

    8. THROMBOPENIE

    9. INTERVENTION CHIRURGICALE
      Arrêt du traitement 7 jours avant l'intervention.

    10. DEFICIT EN G6PD

    Contre-Indications

    1. ULCERE GASTRODUODENAL
      Forme évolutive.

    2. GASTRITE
      En cas de formes sévères.

    3. SYNDROME HEMORRAGIQUE

    4. HEMOPHILIE

    5. ALLERGIE AUX SALICYLES

    6. NOUVEAU-NE

    Voies d'administration

    - 1 - APPLICATION CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    La forme per os n'est plus commercialisée.
    Utilisation sous forme d'association par voie externe, sous forme de liniments, de crèmes ou de pommade .

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 20 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale
    - 3 - ELIMINATION voie biliaire
    - 4 - REPARTITION lait

    Absorption
    La voie orale n'est plus utilisée en thérapeutique, le produit étant très mal supporté par le tube digestif.
    Par voie percutanée, rapidement bien résorbé; la résorption est plus rapide et plus importante que pour l'acide salicylique.
    Résorbé par la peau lors de l'application sous forme de crème à 12,5 % avec des concentrations sanguines décelables dés la première application et augmentant avec les application suivantes :
    - Ann Pharmacother 1996;30:935-940.
    Répartition
    Dans tout l'organisme.
    Passe la barrière foetoplacentaire.
    Liaison aux protéines plasmatiques supérieure aux autres salicylates, dont le taux de fixation varie de 50 à 90%.

    Demi-Vie
    20 heures.
    Dose-dépendante: augmente aux doses suprasaturantes.

    Métabolisme
    Inactivation hépatique en acide méthylsalicylique, et en dérivés glycuroconjugués, selon des mécanismes quantitativement limités, surtout chez l'enfant.
    Elimination
    Rein.
    Sous forme d'acide méthylsalicylique et de métabolites en proportions variables selon l'état pathologique, la dose ingérée, et le PH:
    - à PH 6: 10%
    - à PH 8: 80%
    Foie.
    - à PH 6: 90%
    - à PH 8: 20%.
    Il existe une circulation entérohépatique.
    Lait.

    Bibliographie

    - Br J Pharmacol 1965;25:470-485.
    - Drug Saf 1993;8:99-127. (INTERACTIONS)* Revue des interactions avec les AINS.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil