CHYMOTRYPSINE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 30/6/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    enzyme obtenue sous forme cristalline à partir du pancréas de bovidés par extraction aqueuse acide de sa proenzyme, le chymotrypsinogène et transformation ultérieure, à l'aide de trypsine, en chymotrypsine

    Ensemble des dénominations

    BAN : CHYMOTRYPSIN
    CAS : 9004-07-3
    DCF : CHYMOTRYPSINE
    DCIR : CHYMOTRYPSINE
    autre dénomination : ALPHA-CHYMOTRYPSINE
    autre dénomination : ALPHACHYMOTRYPSINE
    autre dénomination : COMPLEXE CHYMOTRYPSIQUE
    autre dénomination : COMPLEXE ENZYMATIQUE CHYMOTRYPSIQUE
    bordereau : 1491
    matière première : origine bovine (DPhM92)
    rINN : CHYMOTRYPSIN

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ENZYME PROTEOLYTIQUE (principale certaine)

    2. ENZYME PROTEOLYTIQUE ANTIINFLAMMATOIRE (à confirmer)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Endopeptidase.

    Effets Recherchés

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)

    2. ANTIOEDEMATEUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFLAMMATION (principale)

    2. OEDEME LOCAL (principale)

    Effets secondaires

    1. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    2. DOULEUR AU POINT D'INJECTION (CERTAIN RARE)

    3. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENTS REPETES

    4. HYPERTENSION OCULAIRE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      CHIRURGIE DE LA CATARACTE

      Lors d'applications locales dans la chirurgie de la cataracte; effet transitoire et réversible :
      - Ann Ophtalmol 1978;8:149.

    5. HEMORRAGIE POSTOPERATOIRE (CERTAIN )

    Précautions d'emploi

    1. ASTHME

    2. MIGRAINE

    3. ECZEMA

    4. TERRAIN ALLERGIQUE

    5. CHIRURGIE OCULAIRE

    6. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    Contre-Indications

    1. SENSIBILISATION

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE
    - 2 - BUCCALE
    - 3 - INTRAMUSCULAIRE
    - 4 - INTRALESIONNELLE
    - 5 - APPLICATION CUTANEE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle chez l'adulte:
    - par voie orale:
    cent cinquante à trois cents unités C.HB par jour.
    - par voie sublinguale:
    Cent cinquante à cent cinquante unités C.HB par jour.
    - par voie intramusculaire:
    Vingt cinq unités C.HB par jour en 1 à 2 injections.
    - en injections locales:
    Vingt cinq unités C.HB tous les 2 ou 3 jours.

    Usage cutané: pommade à 15 unités C.HB par gramme.
    Se méfier des réactions allergiques, dont certaines sont générales et de sont parfois révélées sévères.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    En partie résorbé par le tube digestif.
    Demi-Vie
    Demi-vie brève.

    Bibliographie

    - Clin Pharmacol Ther 1967;8:362.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :

    Principe actif présent en association dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil