FLUVASTATINE SODIQUE

Introduction dans BIAM : 5/7/1996
Dernière mise à jour : 13/4/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (+-)-(3R*,5S*,6E)-7-[3-(p-fluorophényl)-1-isopropylindol-2-yl]-3,5-dihydroxy-6-heptènoate sodique

    Ensemble des dénominations

    BANM : FLUVASTATIN SODIUM
    CAS : 93957-55-2
    DCIMr : FLUVASTATINE SODIQUE
    USAN : FLUVASTATIN SODIUM
    autre dénomination : FLUINDOSTATINE
    bordereau : 3044
    code expérimentation : XU-62-320
    rINNM : FLUVASTATIN SODIUM
    sel ou dérivé : ATORVASTATINE
    sel ou dérivé : LOVASTATINE
    sel ou dérivé : PRAVASTATINE
    sel ou dérivé : SIMVASTATINE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : FLUVASTATINE
    Regime : liste I
    Remarque sur le regime : JO 14/02/2001

    Proprietés Pharmacologiques

    1. HYPOLIPIDEMIANT (principale certaine)

    2. HYPOCHOLESTEROLEMIANT (principale certaine)

    3. INHIBITEUR DE LA HMG-COA REDUCTASE (principale certaine)

    4. FIBRINOLYTIQUE (à confirmer)
      En augmentant l'activité du système fibrinolytique endothélial, pourrait réduire la progression de la plaque d'athérome ainsi que la mortalité par accident cardiovasculaire:
      - Cir Res 1998;83:683-690.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      *Inhibiteur compétitif de la HMG-CoA réductase, enzyme limitante de la synthèse du cholestérol. La réduction de la synthèse du cholestérol provoque une augmentation de l'expression des récepteurs de haute affinité aux LDL au niveau des hépatocytes et une stimulation du catabolisme des LDL.
      *Réduit le cholestérol total et le LDL cholestérol.
      Ne provoque qu'une modeste réduction des triglycérides.
      Possèderait une activité antioxydante responsable d'une réduction de la peroxydation lipidique:
      - Eur J Pharmacol 1998;361:143-149.
      *Indépendamment de l'activité hypocholestérolémianrte, les statines possèderaient une activité favorable sur la fonction endothéliale qui serait liée à une augmentation de la production de monoxyde d'azote par les cellules endothéliales. Possèderaient également une activité anti-inflammatoire et antioxydante qui participeraient à leurs effets coronaro et cérébroprotecteur :
      - Circulation 2000;101:207-213.
      - Stroke 1999;30:1969-1973.

    2. secondaire
      En augmentant l'activité du système fibrinolytique endothélial, pourrait réduire la progression de la plaque d'athérome ainsi que la mortalité par accident cardiovasculaire :
      - Cir Res 1998;83:683-690.
      Possèderait une activité antiprotéinurique dans les néphropathies à IgA (étude sur 21 sujets suivis 6 mois) :
      - Clin Pharmacol Ther 2000;67:427-431.
      Posséderait une activité immunomodulatrice liée à une réduction de l'expression du complexe majeur d'histocompatibilité de clase III qui contribuerait à son rôle favorable au cours des transplantations:
      - Nat Med 2000;6:1399-1402

    Effets Recherchés

    1. HYPOLIPEMIANT (principal)

    2. HYPOCHOLESTEROLEMIANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. HYPERCHOLESTEROLEMIE (principale)
      Essai ouvert chez près de 1500 sujets avec hypercholestérolémie modérée; diminution de 21% du LDL cholesterol et de 9% de la triglycéridémie:
      - Am J Therap 1998;5:281-285.
      Revue de cette indication:
      - Durgs 1999;57:583-606 (107 ref).

    2. HYPERLIPIDEMIE (principale)
      Revue de cette indication:
      - Durgs 1999;57:583-606 (107 ref).

    3. HYPERCHOLESTEROLEMIE FAMILIALE HOMOZYGOTE (à confirmer)

    4. HYPERTRIGLYCERIDEMIE (à confirmer)
      La réduction est habituellement faible (environ 10%).

    5. GREFFE DE REIN(ADJUVANT) (principale)
      La fluvastatine réduit l'hyperlipidémie suivant la transplantation. Elle est bien tolérée. L'association avec la ciclosporine n'a pas augmenté le risque de rhabdomyolyse
      - J Clin Pharm Ther 1999;24:397-408

    6. ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL (à confirmer)
      Méta-analyse des essais randomisés. Une monothérapie réduirait le risque d'AVC, surtout en prévention secondaire (environ 30%) :
      - Arch Intern Med 1997;157:1305-1310.

    Effets secondaires

    1. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    2. DYSPEPSIE (CERTAIN RARE)

    3. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN RARE)

    4. RASH (CERTAIN RARE)

    5. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    6. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN RARE)

    7. TROUBLE DU SOMMEIL (A CONFIRMER )
      Cauchemars ou insomnie. Effets rapportés à la pharmacovigilance suédoise:
      - Reactions 2001;833:7

    8. INSOMNIE (CERTAIN TRES RARE)

    9. HYPOESTHESIE CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    10. CPK(AUGMENTATION) (A CONFIRMER )
      Augmentation des CPK :
      - Am J Hypertens 1993;6:436S-352S.

    11. RHABDOMYOLYSE (A CONFIRMER )

    12. SYNDROME LUPIQUE (A CONFIRMER )
      Un cas fatal associé à un syndrome de détresse respiratoire chez un patient âgé:
      - Lancet 1998;352:114.

    13. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE (A CONFIRMER )
      Un cas fatal associé à un syndrome lupique chez un patient âgé:
      - Lancet 1998;352:114.

    Effets sur la descendance

    1. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE
      Risque d'atteinte rénale avec des produits appartenant à la même classe thérapeutique.

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE
      Bien qu'il n'y ait pas d'étude, réduire la posologie en raison du métabolisme du médicament.

    3. INSTAURATION DU TRAITEMENT
      Si traitement antérieur par la simvastatine: le passage de la simvastatine à la fluvastatine serait à l'origine d'une élévation du cholestérol et d'une augmentation de la fréquence des accidents par thrombose:
      - Lancet 1998;352:1830.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Information manquante.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    4. ENFANT DE MOINS DE 15 ANS
      Absence de données cliniques.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Chez l'adulte par voie orale :
    - dose usuelle : vingt à quarante milligrammes par jour en une prise unique le soir.
    - dans les hypercholestérolémies sévères : quatre-vingts milligrammes par jour en deux prises (dose journalière maximale).
    Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez le sujet âgé ni chez l'insuffisant rénal.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 98 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - DEMI VIE 0.50 à 1 heure(s)
    - 3 - ELIMINATION 95 % voie fécale
    - 4 - ELIMINATION 5 % voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide et complète par le tractus gastro-intestinal, retardée mais non réduite par la prise d'aliments.
    Biodisponibilité par voie orale voisine de 20-30%, due à un important effet de premier passage hépatique.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques : 98%.
    Demi-Vie
    La demi-vie d'élimination se situe entre une demi-heure et une heure.
    Métabolisme
    Entièrement métabolisée au niveau hépatique en métabolites inactifs.
    Elimination
    *Voie fécale : près de 95% de la dose administrée par voie orale sont éliminés dans fèces via la bile.
    *Voie rénale : moins de 5% de la dose administrée sont éliminés dans les urines (moins de 1% sous forme inchangée).

    Bibliographie

    - Am J Med 1994;96,Suppl 6A.
    - Ann Intern Med 1994;120:537-543.
    - Ann Pharmacother 1995;29:743-759. (Revue générale)
    - Drugs 1996;51:433-459. (Création)
    - Drugs 1999;57:583-606.
    - Drug Saf 2000;23:197-213. (Effets secondaires)

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil