ENFLURANE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 21/7/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ETHER DIFLUOROMETHYLIQUE DU CHLORO-2 TRIFLUORO-1,1,2 ETHYLE

    Ensemble des dénominations

    BAN : ENFLURANE
    CAS : 13838-16-9
    DCF : ENFLURANE
    DCIR : ENFLURANE
    USAN : ENFLURANE
    autre dénomination : COMPOSE 347
    autre dénomination : METHYLFLURETHER
    bordereau : 2246
    code expérimentation : NSC-115944
    dci : enflurane
    rINN : ENFLURANE
    sel ou dérivé : ISOFLURANE
    sel ou dérivé : METHOXYFLURANE
    sel ou dérivé : SEVOFLURANE
    sel ou dérivé : HALOTHANE
    sel ou dérivé : DESFLURANE

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANESTHESIQUE GENERAL (principale certaine)

    2. ANESTHESIQUE HALOGENE (principale certaine)

    3. ANESTHESIQUE VOLATIL HALOGENE (principale certaine)

    4. SUBSTRAT DU CYP 2E1 (principale certaine)

    5. SUBSTRAT DU CYTOCHROME P450 2E1 (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Probablement identique à l'halothane.

    Effets Recherchés

    1. ANESTHESIQUE (principal)

    2. ANESTHESIQUE GENERAL (principal)

    3. MYORELAXANT (principal)

    4. HYPNOTIQUE (accessoire)

    Indications Thérapeutiques

    1. ANESTHESIE GENERALE (principale)

    Effets secondaires

    1. ARYTHMIE (CERTAIN RARE)

    2. MYOCLONIE (CERTAIN RARE)

    3. TACHYPNEE (CERTAIN RARE)

    4. HYPOTENSION ARTERIELLE (CERTAIN RARE)

    5. EXTRASYSTOLE VENTRICULAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    6. ELECTROENCEPHALOGRAMME(ANOMALIE) (CERTAIN TRES RARE)

    7. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN )
      Premier cas, sans perte de conscience :
      - Anesthesia 1992;47:79-80.

    8. CRAMPE (CERTAIN )

    9. HYPOTONIE OCULAIRE (CERTAIN )
      - Bull Soc Ophtalm France 1980;2,80:113.

    10. ICTERE (CERTAIN )
      - Ann Intern Med 1983;98:984-992.
      Un cas mortel :
      - Anaesthesia 1987;42:1191-1196.

    11. BILIRUBINEMIE CONJUGUEE(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      - Ann Intern Med 1983;98:984-992.
      Un cas mortel :
      - Anaesthesia 1987;42:1191-1196.

    12. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      - Ann Intern Med 1983;98:984-992.
      Un cas mortel :
      - Anaesthesia 1987;42:1191-1196.

    13. HEPATITE CYTOLYTIQUE (CERTAIN )
      - Ann Intern Med 1983;98:984-992.
      Un cas mortel :
      - Anaesthesia 1987;42:1191-1196.

    14. HEPATITE FULMINANTE (A CONFIRMER )
      Un cas fatal, cinq jours après inhalation pendant six heures :
      - Anaesth Intensive Care 1995;23:225-227

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ETAT DE CHOC

    2. TROUBLE DU RYTHME CARDIAQUE

    3. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    4. DIABETE

    5. CHIRURGIE ENCEPHALIQUE

    6. PHEOCHROMOCYTOME

    Contre-Indications

    1. ACCOUCHEMENT

    2. HYPERSENSIBILITE AUX ANESTHESIQUES HALOGENES
      ENFLURANE, ISOFLURANE, METHOXYFLURANE ET HALOTHANE

    Posologie et mode d'administration

    Induction.
    Concentration de cinq pour mille (0.5 %) à quatre pour cent (4 %) .
    .
    Ne pas dépasser quatre pour cent (4%).
    .
    Maintien de l'anesthésie : concentration de cinq pour mille (0.5 %) à deux pour cent (2 %).

    Bibliographie

    - Ann Fr Anesth Reanim1986;5:106-109.
    - Drug Saf 1992;7,434-459. (EFFETS SECONDAIRES)*

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil