CEFTAZIDIME

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 17/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ((AMINO-2 THIAZOLYL-4)-2(CARBOXY-1 METHYL-1 ETHOXYIMINO-(Z))-2 ACETAMIDO)-7(PYRIDINO-1 METHYL)-3 OXO-8 THIA-5 AZA-1 BICYCLO(4.2.O)OCTENE-2 CARBOXYLATE-2-(6R,7R)

    Ensemble des dénominations

    BAN : CEFTAZIDIME
    CAS : 72558-82-8 (ceftazidime anhydre)
    CAS : 78439-06-2 (ceftazidime pentahydraté)
    DCIR : CEFTAZIDIME
    USAN : CEFTAZIDIME
    code expérimentation : GR-20263
    code expérimentation : LY-139381
    rINN : CEFTAZIDIME

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    2. ANTIBIOTIQUE (principale certaine)
      Spectre antibactérien déterminé par la commission d'AMM:
      * Espèces habituellement sensibles:
      Escherichia coli, salmonella, shigella, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, providencia, Citrobacter diversus, Klebsiella oxytoca, serratia, streptocoques, Streptococcus pneumoniae pénicilline sensible, Haemophilus influenzae, neisseria, Branhamella catarrhalis, Pseudomonas aeruginosa, peptostreptococcus, Clostridium perfringens, Pseudomonas cepacia.

      * Espèces modérément sensibles:
      Staphylocoques méticilline-sensibles.

      * Espèces résistantes:
      Staphylocoques méticilline-résistants, Streptococcus pneumoniae de sensibilité diminuée ou résistants à la pénicilline, entérocoqques, listeria; Xanthomonas maltophilia, Clostridium difficile, bactéries anaérobies Gram -.

      * Espèces inconstamment sensibles:
      Enterobacter, Citrobacter freundii, Morganella morganii, Klebsiella pneumoniae, yersinia, Acinetobacter baumanii.

      En France, au moins 10 à 30 % des pneumocoques sont de sensibilité diminuée à la pénicilline: cette diminution d'activité intéresse toutes les bêta lactamines dans des proportions variables, et devra notamment être prise en compte dans le traitement des méningites en raison de leur gravité, et des otites aigües moyennes où l'incidence des souches de sensibilité diminuée peut dépasser 20%.

    3. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Céphalosporine bactéricide à large spectre présentant une certaine résistance vis-à-vis des bêta lactamases.
      Agit par fixation sur les penicillin binding protins.
      Entraine une inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne.

    Effets Recherchés

    1. ANTIBACTERIEN (principal)

    2. ANTIBIOTIQUE ANTIBACTERIEN (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INFECTION A GERMES SENSIBLES (principale)
      Permettrait de réduire de 50% la mortalité des septicémies à pseudomonas pseudomallei responsables de la meliodose:
      - Lancet 1989;2:697-701.

    2. NEUTROPENIE POST-CHIMIOTHERAPIE (à confirmer)
      Utilisé en monothérapie en cas de fièvre :
      - Ann Intern Med 1994;120:834-844.
      En cas de fièvre, l'association tazobactam-pipéracilline (spécialité Tazocilline) avec l'amikacine serait plus efficace que l'association de la ceftazidine et de l'amikacine (essai randomisé positif) :
      - Presse Med 1995;24:397-401.