MITOBRONITOL

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 21/10/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    dibromo-1,6 didésoxy-1,6 D-mannitol

    Ensemble des dénominations

    BAN : MITOBRONITOL
    CAS : 488-41-5
    DCI : MITOBRONITOL
    autre dénomination : DBM
    autre dénomination : DIBROMOMANNITOL
    bordereau : 875
    code expérimentation : NSC-94100
    code expérimentation : R-54
    code expérimentation : WR-220057
    rINN : MITOBRONITOL

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. ANTIMETABOLITE (principale certaine)

    3. AGENT ALKYLANT (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Après liaison aux protéines cellulaires, entraîne une déviation métabolique : formation possible de bromoglycéraldéhyde (antimétabolite).

    2. secondaire
      Agent alkylant donnant après libération d'un ion bromure un dérivé réagissant avec groupements nucléophiles. Cette réaction d'alkylation est empêchée in vivo par la liaison aux protéines et ne peut se faire que dans un deuxième temps.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. LEUCEMIE MYELOIDE CHRONIQUE (principale)

    2. THROMBOCYTEMIE (à confirmer)

    3. MALADIE DE VAQUEZ (à confirmer)

    Effets secondaires

    1. TROUBLE DIGESTIF (CERTAIN )

    2. ALOPECIE (CERTAIN )

    3. COLORATION DE LA PEAU (CERTAIN )

    4. TROUBLE MENSTRUEL (CERTAIN )

    5. INSUFFISANCE MEDULLAIRE (CERTAIN )

    6. ANEMIE (CERTAIN )

    7. LEUCOPENIE (CERTAIN )

    8. THROMBOPENIE (CERTAIN )

    Précautions d'emploi

    1. HYPOPLASIE MEDULLAIRE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    N'est pas commercialisé en France.
    Dose usuelle (posologie strictement individuelle) par voie orale :
    A partir de 10 ans : cent cinquante à cinq cents milligrammes par mètre carré et par jour en discontinu (sept jours de traitement puis sept jours d'arrêt).
    Surveillance clinique et hématologique.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption complète au niveau de l'intestin grêle. Taux plasmatique maximum en 4 heures.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques. Subit un cycle entéro-hépatique donnant un deuxième pic du taux plasmatique 48 heures après administration.
    Métabolisme
    Donne des métabolites bromés (bromoglycéraldéhyde) .
    Elimination
    (VOIE RENALE)

    Bibliographie

    - Arzneimittelforschung1966;16:45.
    - J-Suisse Pharmacie 1971;109:138.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil