MANGAFODIPIR

Introduction dans BIAM : 21/6/1999
Dernière mise à jour : 26/4/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    (OC-6-13)-hexahydrogéno[[N,N'-éthane-1,2-diylbis[N-[[3-hydroxy-2-méthyl-5-[(phosphonooxy)méthyl]pyridin-4-yl]méthyl]glycinato](8-)]manganate(6-)]

    Ensemble des dénominations

    ATC : V08C-A05
    CAS : 155319-91-8
    DCIR : MANGAFODIPIR
    autre dénomination : MnDPDP
    bordereau : 3132
    dci : mangafodipir
    rINN : MANGAFODIPIR

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. PRODUIT DE DIAGNOSTIC (principale certaine)

    2. PRODUIT DE CONTRASTE (principale certaine)

    3. PRODUIT DE CONTRASTE POUR IRM (principale certaine)

    4. PRODUIT DE CONTRASTE NON IONIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Chélate de manganèse utilisé en IRM du foie.
      Augmente le contraste entre les hépatocytes normaux et les tissus pathologiques. Le manganèse raccourcit le temps de relaxation T1 des protons et donne un contraste positif.
      N'a pas d'influence sur les images en T2.

    Effets Recherchés

    1. PRODUIT DE CONTRASTE (principal)
      En Imagerie par Résonance Magnétique.

    Indications Thérapeutiques

    1. IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE (principale)
      Détection de lésions hépatiques en cas de suspicion de pathologie métastatique ou de carcinome hépatocellulaire.

    Effets secondaires

    1. NAUSEE (CERTAIN RARE)

    2. VOMISSEMENT (CERTAIN RARE)

    3. CEPHALEE (CERTAIN RARE)

    4. DYSGUEUSIE (CERTAIN RARE)

    5. DOULEUR ABDOMINALE (CERTAIN RARE)

    6. SENSATION DE CHALEUR (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      INJECTION RAPIDE

    7. TRANSAMINASES(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    8. REACTION CUTANEE (CERTAIN TRES RARE)

    9. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)

    10. PALPITATION (CERTAIN TRES RARE)

    11. RHINITE (CERTAIN TRES RARE)

    12. DOULEUR THORACIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    13. PHARYNGITE (CERTAIN TRES RARE)

    14. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN TRES RARE)

    15. TROUBLE DE LA VISION (A CONFIRMER )

    16. FIEVRE (A CONFIRMER )

    17. PARESTHESIE (A CONFIRMER )

    Effets sur la descendance

    1. TERATOGENE CHEZ L'ANIMAL
      Anomalies squelettiques foetales chez le rat.
      Pas de tératogénicité chez le lapin.

    2. EMBRYOTOXICITE CHEZ L'ANIMAL
      Chez le lapin.

    3. FOETOTOXICITE CHEZ L'ANIMAL
      Chez le lapin.

    4. INFORMATION MANQUANTE DANS L'ESPECE HUMAINE

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. SUJET AGE
      Information manquante.

    2. ENFANT
      Information manquante.

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Tératogène, foetotoxique et embryotoxique chez l'animal.

    2. ALLAITEMENT
      Information manquante.

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    4. PHEOCHROMOCYTOME

    5. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    6. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE(EN PERFUSION)

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle en perfusion veineuse : 0,5 millilitre par kilogramme de poids corporel d'une solution à 10 micromoles/ml (soit 5 micromoles par kilogramme) à un débit de 2 à 3 millilitres/minute.
    Pour des poids supérieurs à 100 kilogrammes, 50 millilitres sont généralement suffisants.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie fécale
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Après perfusion veineuse, le produit libère progressivement du manganèse.
    Répartition
    Le manganèse libéré est transporté par les protéines plasmatiques au niveau du foie où il est capté par les hépatocytes.
    Le pic de rehaussement du parenchyme hépatique normal est généralement observé 15 à 20 minutes après le début de la perfusion et dure environ 4 heures.
    Demi-Vie
    La fenêtre temporelle d'imagerie est voisine de 4 heures.
    Métabolisme
    Le ligand organique,le fodipir (DPDP ou di-pyrydoxyl-di-phosphate) subit une déphosphorylation et échange le manganèse contre du zinc.
    Le manganèse, libéré après capture par les hépatocytes, est éliminé par voie biliaire.
    Elimination
    *Voie fécale : le manganèse est excrété principalement dans les fèces en 4 jours.
    *Voie rénale : environ 15 à 20% du manganèse sont éliminés dans les urines en 24 heures (une fraction du produit inchangé ainsi qu'une fraction du fodipir combiné au zinc).

    Bibliographie

    - Acta Radiol 1997;38:677-689.
    - Acta Radiol 1997;38:631-637.
    - Brochure produit TESLASCAN 1998;Laoratoires NYCOMED (CREATION).

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil