SALICYLATE DE SODIUM

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 23/10/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    2-Hydroxybenzoic acid monosodium salt

    Ensemble des dénominations


    CAS : 54-21-7
    autre dénomination : SODIUM SALICYLATE autre dénomination : SALICYLATE SODIQUE
    bordereau : 74
    sel ou dérivé : MORPHOLINE SALICYLATE
    sel ou dérivé : SALICYLATE D'AMYLE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE BENZYLE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE CHOLINE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE DIETHYLAMINE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE MANGANESE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE PHENYLPROPYLE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE PICOLAMINE
    sel ou dérivé : SALICYLIQUE ACIDE
    sel ou dérivé : SALICYLATE DE GAIACOL

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTIINFLAMMATOIRE (principale certaine)

    2. ANTIINFLAMMATOIRE NON STEROIDIEN (principale certaine)

    3. ANALGESIQUE (principale certaine)

    4. ANALGESIQUE PERIPHERIQUE (principale certaine)

    5. ANTIPYRETIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      *Action analgésique : inhibition de la cyclo-oxygénase, de la synthèse des prostaglandines et de la libération de bradykinine.
      *Action antiinflammatoire : au stade aigu de l'inflammation, stabilisation de la membrane lysosomiale et inhibition de l'action des médiateurs chimiques de l'inflammation (ces 2 actions ont la même cinétique).
      *Action antipyrétique périphérique : vasodilatation et sudation provoquant une déperdition calorique importante sans modifier les causes de la fièvre.

      Mais la salicylémie est moins élevée et les effets sont moins intenses à dose égale qu'avec l'acide acétylsalicylique (6 à 8 grammes/24 heures d' acide acétylsalicylique équivalent à 8 à 16 grammes/24 heures d'acide salicylique). Certains effets de l'acide acétylsalicylique seraient dus à sa propriété d'acétyler les protéines.

    2. secondaire
      *Action uricosurique à fortes doses par inhibition de la réabsorption tubulaire. Effet inverse pour les faibles doses.
      *Action hypothrombinémiante.
      *Action hypoglycémiante.
      *Action antiagrégante plaquettaire par inhibition de la synthèse des prostaglandines, inhibition de la libération d'ADP par la plaquette.
      Action moindre que celle de l'acide acétylsalicylique peut être par l'absence d'acétylation de la membrane plaquettaire.

    Effets Recherchés

    1. ANTALGIQUE (principal)
      Pour des doses de 2 à 3 grammes par jour.

    2. ANTIINFLAMMATOIRE (principal)
      Pour des doses de 8 à 16 grammes par jour.

    3. ANTIPYRETIQUE (accessoire)
      Action faible.

    Indications Thérapeutiques

    1. RHUMATISME INFLAMMATOIRE (principale)

    2. ARTHROSE (principale)

    3. FIEVRE (secondaire)

    Effets secondaires

    1. TROUBLE GASTRIQUE (CERTAIN )

    2. NAUSEE (CERTAIN )

    3. VOMISSEMENT (CERTAIN )

    4. DOULEUR EPIGASTRIQUE (CERTAIN )

    5. GASTRITE EROSIVE (CERTAIN )

    6. HEMORRAGIE DIGESTIVE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      CARENCE EN VITAMINE C
      CONSOMMATION D'ALCOOL
      ETAT DIGESTIF PATHOLOGIQUE PREEXISTANT

      Parfois silencieuse.

    7. ULCERE GASTRODUODENAL (CERTAIN TRES RARE)

    8. ANEMIE FERRIPRIVE (CERTAIN TRES RARE)
      Secondaire aux saignements occultes.

    9. TEMPS DE SAIGNEMENT(ALLONGEMENT) (CERTAIN FREQUENT)
      Perturbation quasi constante; une simple dose de 300 milligrammes peut perturber l'hémostase, une dose de 650 milligrammes double le temps de saignement d'un sujet normal pour une période de 4 à 7 jours.

    10. TAUX DE PROTHROMBINE(DIMINUTION) (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Par effet antivitamine K aux doses supérieures à 6 grammes par jour chez l'adulte.

    11. TROUBLE RESPIRATOIRE (CERTAIN )

    12. HYPERPNEE (CERTAIN )
      Principalement augmentation de l'amplitude due à la stimulation des centres respiratoires par excès de CO2.

    13. REACTION ALLERGIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    14. RASH (CERTAIN TRES RARE)
      Parfois accompagné de signes généraux.

    15. ECZEMA (CERTAIN TRES RARE)

    16. URTICAIRE (CERTAIN TRES RARE)

    17. OEDEME LARYNGE (CERTAIN TRES RARE)

    18. BRONCHOSPASME (CERTAIN TRES RARE)

    19. CHOC ANAPHYLACTIQUE (CERTAIN TRES RARE)

    20. SYNDROME DE REYE (CERTAIN )
      - Arch Intern Med 1987;147:61-64.
      - Br Med J 1988;296:517-518.

    21. RHABDOMYOLYSE (CERTAIN )

    22. GLYCEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN )
      Potentialisation de l'effet des agents hypoglycémiants.
      Parfois en dehors de tout autre traitement:
      - Endocrinol Metab Clin North Am 1989;18:163-183

    23. GLYCEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Pour des doses supérieures à 4 grammes par jour, chez l'adulte.

    24. TROUBLE NEUROLOGIQUE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Pour des doses supérieures à 4 grammes par jour, chez l'adulte.

    25. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Doses supérieures à 4 grammes par jour chez un adulte.

    26. CONFUSION MENTALE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Pour des doses supérieures à 4 grammes par jour chez l'adulte.

    27. DIPLOPIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Pour des doses supérieures à 4 grammes par jour chez l'adulte.

    28. ACOUPHENE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Pour des doses supérieures à 4 grammes par jour chez l'adulte.

    29. VERTIGE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible. Accidents observés quand la salicylémie dépasse 300 mg/l.

    30. ATTEINTE COCHLEO-VESTIBULAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible. Accidents observés quand la salicylémie dépasse 300 mg/l.

    31. SURDITE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      FORTE DOSE

      Toxicité cochléo-vestibulaire le plus souvent réversible. Accidents observés quand la salicylémie dépasse 300 mg/l.

    32. GROSSESSE PROLONGEE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE
      FORTE DOSE

      Pour des doses supérieures à 4 grammes par jour chez l'adulte.

    33. TRAVAIL PROLONGE (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE
      FORTE DOSE

      Pour des doses supérieures à 4 grammes par jour, chez l'adulte.

    34. URICURIE(AUGMENTATION) (CERTAIN )
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTE DOSE

      Pour une posologie supérieure à 5 grammes par jour.

    35. URICEMIE(AUGMENTATION) (CERTAIN )

    36. LEUCOPENIE (A CONFIRMER )

    37. THROMBOPENIE (A CONFIRMER )

    38. AGRANULOCYTOSE (A CONFIRMER )

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. ULCERE GASTRODUODENAL
      Condition(s) Favorisante(s) :
      ANTECEDENTS ULCEREUX
      DOSES ELEVEES

    2. GASTRITE

    3. HERNIE HIATALE

    4. ANTECEDENTS ALLERGIQUES

    5. ASTHME

    6. INSUFFISANCE RENALE SEVERE

    7. REGIME DESODE
      Tenir compte du sodium contenu dans de nombreuses préparations.

    8. DIABETE
      Prescrire avec prudence un traitement prolongé chez les patients traités par hypoglycémiants oraux.
      Les salicylates ont un effet hypoglycémiant par un mécanisme non encore complètement élucidé chez le diabètique .Ils potentialisent par ailleurs les sulfamides hypoglycémiants par défixation prolongée et peut-être par diminution de l'élimination rénale par compétition au niveau d'une sécrétion tubulaire active.

    9. TROUBLE DE L'HEMOSTASE

    10. THROMBOPENIE

    11. INTERVENTION CHIRURGICALE
      Arrêt 7 jours avant.

    12. DEFICIT EN G6PD

    13. STERILET
      Possible diminution d'efficacité.

    Contre-Indications

    1. ULCERE GASTRODUODENAL
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORMES EVOLUTIVES

    2. GASTRITE
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORMES SEVERES

    3. SYNDROME HEMORRAGIQUE
      Acquis ou constitutionnel.

    4. HEMOPHILIE

    5. ALLERGIE AUX SALICYLES

    6. NOUVEAU-NE

    7. GROSSESSE

    8. ALLAITEMENT
      Si les prises doivent être répétées.

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie orale:
    - chez l'adulte:
    Deux à six grammes par jour.
    - chez l'enfant:
    Deux cent cinquante à cinq cents milligrammes par année d'âge.

    Substance jadis utilisée dans le traitement du rhymatisme articulaire aigü aux doses de deux à seize grammes par jour.
    Peu utilisée actuellement.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 50 à 90 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - REPARTITION lait
    - 3 - DEMI VIE 3 à 6 heure(s)
    - 4 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption digestive totale et rapide (100 à 120 min) après administration per os, principalement au niveau intestinal.
    Résorption incomplète et plus lente au niveau de la muqueuse rectale.
    Répartition
    Répartition dans tout l'organisme.
    Passe la barrière foetoplacentaire.
    Passe dans le lait.
    Liaison aux protéines plasmatiques : 50 à 90% aux doses usuelles.
    Demi-Vie
    La demi-vie se situe entre 3 et 6 heures.
    L'élimination de la substance est dose-dépendante : 3 à 6 h aux doses usuelles, de 15 à 30 heures à fortes doses et chez l'enfant, à PH urinaire acide.
    A PH urinaire alcalin, 3 à 6 heures chez l'adulte, variable chez l'enfant selon le débit urinaire.
    Métabolisme
    Mécanisme hépatique :
    Inactivation en acide salicylurique, acide gentisique et en dérivé glucuroconjugué selon des mécanismes quantitativement limités surtout chez l'enfant.
    La demi-vie augmente aux doses supra-saturantes.
    Elimination
    *Voie rénale : l'administration concommitante d'acide para-aminobenzoïque ralentit l'élimination des salicylés (mécanisme de compétition sur la fixation du glycocolle.

    Bibliographie

    - Br Med J 1970;3:89-91.
    - Adv Pharmacol Chemother 1969;7:333-405.
    - Drug Saf 1993;8:99-127. (INTERACTIONS)* Revue des interactions avec les AINS.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil