DOXAPRAM CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 2/7/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ETHYL-1(MORPHOLINYL-4)-2 ETHYL-4 DIPHENYL-3,3 PYRROLIDINONE-2 CHLORHYDRATE

    Ensemble des dénominations

    BAN : DOXAPRAM HYDROCHLORIDE
    CAS : 113-07-5 (anhydre)
    CAS : 7081-53-0 (monohydraté)
    USAN : DOXAPRAM HYDROCHLORIDE
    autre dénomination : CHLORHYDRATE DE DOXAPRAM
    autre dénomination : DOXAPRAME CHLORHYDRATE
    bordereau : 559
    code expérimentation : AHR-619
    rINN : DOXAPRAM HYDROCHLORIDE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : DOXAPRAM
    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANALEPTIQUE RESPIRATOIRE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Stimulant des centres respiratoires bulbaires, directement et par l'intermédiaire des réflexes sinocarotidiens.
      Entraîne une légère hypertension par stimulation des aires vasomotrices du tronc cérébral et par action sympathique périphérique.
      Accroit le niveau de vigilance, raccourcit le temps de sommeil barbiturique.

    Effets Recherchés

    1. ANALEPTIQUE RESPIRATOIRE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE (principale)

    2. INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE (principale)

    3. CHIRURGIE ABDOMINALE(PREVENTION DES COMPLICATIONS PULMON.) (à confirmer)
      - Lancet 1990;335:936-938.

    4. APNEE DU NOUVEAU-NE (à confirmer)
      Résistante au traitement par la caféine; administrer de faibles doses: 1/4 mg/kg et par heure par voie intraveineuse:
      - Lacet 1986;1:793-794.

    Effets secondaires

    1. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )

    2. FASCICULATION MUSCULAIRE (CERTAIN )

    3. HYPERREFLECTIVITE OSTEOTENDINEUSE (CERTAIN )

    4. CRISE CONVULSIVE (CERTAIN )

    5. TACHYCARDIE (CERTAIN )

    6. LARYNGOSPASME (CERTAIN )

    7. BLOC AURICULOVENTRICULAIRE DU SECOND DEGRE (A CONFIRMER )
      3 cas après injection chez des nouveau-nés, dont un en association avec le cisapride:
      - J Ped 1998;133:149-150.

    Précautions d'emploi

    1. ETHYLISME

    2. TACHYCARDIE

    3. ARYTHMIE

    Contre-Indications

    1. COMITIALITE

    2. HYPERTENSION INTRACRANIENNE

    3. HYPERTENSION ARTERIELLE

    4. HYPERTHYROIDIE

    5. PHEOCHROMOCYTOME

    6. TRAITEMENT PAR IMAO

    7. CRISE D'ASTHME

    8. ENCOMBREMENT BRONCHIQUE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intraveineuse en injection ou perfusion intraveineuse (voie exclusive):
    - chez l'adulte:
    Cinq à sept milligrammes par kilo et par jour à la vitesse de cent milligrammes par heure.
    - chez le nouveau-né:
    Un demi à un milligramme par kilo et par jour en injection dans la veine ombilicale.
    - chez le prématuré:
    Un demi milligramme par kilo par la même voie.
    Utilisation en harmonie avec les règles d'anesthésie-réanimation.
    En cas d'usage d'anesthésiques halogènes, attendre quelques minutes avant d'administrer le produit.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - DEMI VIE 3.50 heure(s)
    - 2 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption rapide par voie parentérale, taux sanguin maximum immédiatement après injection, et décroissance rapide durant la première heure.
    Répartition
    Tropisme: bile, foie, graisses.
    Demi-Vie
    3,5 h.
    Métabolisme
    Hépatique: formation d'un métabolite par céto-oxydation sur le noyau morpholine, dont la demi-vie est de 3 h.

    Elimination
    Voie rénale.
    Elimination assez rapide, sous forme de métabolites basiques, acides, neutres, sous forme libre ou conjuguée.
    Moins de 5% de la dose administrée IV sont éliminés sous forme inchangée:
    - Br Clin Pharmacol 1978; 7:81-87.

    Bibliographie

    - J Pharmacol Exp Ther 1964;144:260.
    - J Pharmacol Exp Ther 1964;145:27.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil