HYDROXYPROGESTERONE HEPTANOATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 27/5/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Posologie & mode d'administration
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    HYDROXY-17ALPHA PREGNENE-4 DIONE-3,20(HEPTANOATE-17ALPHA)

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : HYDROXYPROGESTERONE ENANTATE
    autre dénomination : HYDROXYPROGESTERONE ENANTHATE
    autre dénomination : HYDROXYPROGESTERONE HEPTYLATE
    autre dénomination : HYDROXYPROGESTERONE OENANTATE
    autre dénomination : HYDROXYPROGESTERONE OENANTHATE
    bordereau : 756
    sel ou dérivé : HYDROXYPROGESTERONE CAPROATE

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base : HYDROXYPROGESTERONE

    Proprietés Pharmacologiques

    1. PROGESTATIF (principale certaine)

    2. GESTAGENE (principale certaine)

    3. LUTEOMIMETIQUE (principale certaine)

    4. ANTI-ESTROGENE (principale certaine)

    5. HYPERTHERMISANT (secondaire certaine)
      AUGMENTATION DE LA TEMPERATURE CENTRALE D'ENVIRON 5 DIZIEMES DE DEGRE.

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Prépare la puqueuse utérine à la nidation (dentelle utérine).
      diminue les contractions utérines et celles des trompes.

    2. secondaire
      PAS D'ACTION ANDROGENE

    Effets Recherchés

    1. PROGESTATIF (principal)
      A DUREE D'ACTION PROLONGEE DE 10 JOURS.

    2. GESTAGENE (principal)

    3. ANTIOESTROGENE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. INSUFFISANCE LUTEALE (principale)

    2. METRORRAGIE (principale)
      Par insuffisance lutéale.

    3. SYNDROME PREMENSTRUEL (principale)

    4. STERILITE (principale)
      Par insuffisance lutéale prouvée.

    5. AVORTEMENT HABITUEL(PREVENTION) (secondaire)
      Par insuffisance lutéale prouvée. Indication controversée.

    6. ACCOUCHEMENT PREMATURE(MENACE) (secondaire)
      En rapport avec une hypermotilité utérine.
      En phase aiguë, les bêta mimétiques sont les plus efficaces. La progestérone, utilisée de façon continue jusqu'à la 36ème semiane, permettra d'en réduire la dose minimale efficace.

    Effets secondaires

    1. POIDS(AUGMENTATION) (CERTAIN TRES RARE)

    2. LIBIDO(DIMINUTION) (CERTAIN TRES RARE)

    3. CEPHALEE (CERTAIN TRES RARE)

    4. VERTIGE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Exclusive(s) :
      FORTES DOSES

    5. NAUSEE (CERTAIN TRES RARE)

    6. VOMISSEMENT (CERTAIN TRES RARE)

    7. TROUBLE MENSTRUEL (CERTAIN FREQUENT)
      A type de raccourcissement du cycle menstruel ou de spotting.

    8. SPOTTING (CERTAIN FREQUENT)

    9. METRORRAGIE (CERTAIN FREQUENT)
      En particulier dans les indication obstétricales lors de l'arrêt du traitement.

    Précautions d'emploi

    1. GROSSESSE
      PEUT FAVORISER LA RETENTION D'UN OEUF MORT OU MALFORME.
      A ETE IMPLIQUE DANS L'INDUCTION D'HYPOSPADIAS CHEZ LE FOETUS DE SEXE MASCULIN SANS ETRE FORMELLEMENT INCRIMINE.
      N. ENGL. J. MED. 1979, 30 : 75-78 NE DOIT PAS S'UTILISER A PARTIR DE LA 36IEME SEMAINE DE GROSSESSE EN RAISON DE LA POSSIBILITE D'AMENORRHEE OU DE METRORRAGIES DU POST PARTUM.

    2. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE SEVERE

    Contre-Indications

    1. PORPHYRIE

    2. PORPHYRIE CUTANEE

    3. PORPHYRIE HEPATIQUE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire:
    * dans l'insuffisance lutéale:
    Cent soixante quinze milligrammes en une injection les 16 ème et 21 ème jours du cycle.

    * en obstétrique:
    - menace d'avortement:
    Dès le début des symptômes, une injection de cent soixante quinze à deux cents milligrammes toutes les 12 heures jusqu'à cessation des contractions utérines, puis cent soixante quinze milligrammes tous les 4 à 8 jours .
    - avortements à répétition:
    Dès le début de la grossesse: cent soixante quinze milligrammes tous les 4 à 8 jours, traitement au moins jusqu'à la 20 ème semaine de gestation.
    - menace d'accouchement prématuré:
    Cent soixante quinze milligrammes 2 à 3 fois par semaine.

    Pharmaco-Cinétique


    Absorption
    Bonne résorption par voie parentérale.
    L'estérification entraine une action retard: durée d'action: 10 jours environ.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil