N-DESACETYL-THIOCOLCHICINE CHLORHYDRATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 16/9/1999
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    amino-7 triméthoxy-1,2,3 méthylthio-10 tétrahydro-5,6,7,9 benzo [a] heptalènone-9 chlorhydrate

    Ensemble des dénominations


    bordereau : 806 code expérimentation : R 261

    Classes Chimiques


    Regime : liste I

    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTINEOPLASIQUE (principale certaine)

    2. CYTOSTATIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Bloque la division cellulaire à la prophase et à la métaphase, empêchant la formation de fibres fusoriales et la séparation des chromosomes accolés au niveau de la plaque équatoriale.

    Effets Recherchés

    1. ANTICANCEREUX (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. LEUCEMIE MYELOIDE CHRONIQUE (principale)

    2. LYMPHOME NON HODGKINIEN (secondaire)

    3. CANCER ORL (secondaire)

    4. CANCER DIGESTIF (secondaire)

    Effets secondaires

    1. ALOPECIE (CERTAIN FREQUENT)

    2. DOULEUR SUR LE TRAJET VEINEUX (CERTAIN FREQUENT)

    3. ANURIE (CERTAIN RARE)
      Nécrose tubulaire rénale.

    4. NAUSEE (CERTAIN FREQUENT)

    5. VOMISSEMENT (CERTAIN FREQUENT)

    6. DIARRHEE (CERTAIN FREQUENT)
      Liée à une augmentation de la motricité digestive, parfois massive pouvant entraîner un collapsus.

    7. TOXICITE HEPATIQUE (CERTAIN RARE)
      Des cas de nécrose hépatique ont été rapportés.

    8. LEUCOPENIE (CERTAIN FREQUENT)

    9. AGRANULOCYTOSE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    10. APLASIE MEDULLAIRE (CERTAIN RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    11. MYOPATHIE (CERTAIN TRES RARE)
      Condition(s) Favorisante(s) :
      TRAITEMENT PROLONGE

    12. CHOC (CERTAIN RARE)

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. LEUCOPENIE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAVEINEUSE

    Posologie et mode d'administration

    N'est plus commercialisée en France.
    Dose usuelle par voie intraveineuse chez l'adulte : dix milligrammes par jour tous les deux ou trois jours.
    Les doses toxiques sont très variables et chevauchent les doses thérapeutiques.

    Bibliographie

    - Arch Int Pharmacodyn Ther 1955;103:243.
    - Presse Méd 1961;69:13.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil