PHENPROCOUMONE

Introduction dans BIAM : 9/2/2001
Dernière mise à jour : 15/2/2001
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Effets sur la descendance
  • Pharmaco-Dépendance
  • Précautions d'emploi
  • Contre-Indications
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Bibliographie

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    4-hydroxy-3-(1-phénylpropyl)coumarine

    Ensemble des dénominations

    BAN : PHENPROCOUMON
    CAS : 435-97-2
    DCIR : PHENPROCOUMONE
    USAN : PHENPROCOUMON
    autre dénomination : PHENYLPROPYLHYDROXYCOUMARIN
    bordereau : 3166
    rINN : PHENPROCOUMON

    Classes Chimiques


    Proprietés Pharmacologiques

    1. ANTICOAGULANT (principale certaine)

    2. ANTIVITAMINE K (principale certaine)

    3. ANTICOAGULANT COUMARINIQUE (principale certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Antivitamine K coumarinique se caractérisant par une durée d'action de 7 à 14 jours.

    Effets Recherchés

    1. ANTICOAGULANT (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE (principale)

    2. MALADIE THROMBOEMBOLIQUE(PREVENTION) (principale)

    Effets secondaires

    1. HEMORRAGIE (CERTAIN FREQUENT)

    Effets sur la descendance

    1. EMBRYOPATHIE
      Risque de malformations osseuses (dérivés coumariniques).

    2. FOETOPATHIE
      Risque d'atteinte ostéocartilagineuse (dérivés coumariniques).

    3. TOXICITE PERINATALE
      Risque hémorragique.

    Pharmaco-Dépendance

    1. NON

    Précautions d'emploi

    1. INSUFFISANCE RENALE

    2. HYPERTENSION ARTERIELLE

    Contre-Indications

    1. GROSSESSE
      Risque d'embryopathie ou foetopathie.

    2. ALLAITEMENT

    3. HYPERSENSIBILITE A CETTE SUBSTANCE

    4. SYNDROME HEMORRAGIQUE

    5. ULCERE GASTRODUODENAL EVOLUTIF

    6. INTERVENTION CHIRURGICALE RECENTE

    7. INSUFFISANCE HEPATOCELLULAIRE

    8. CIRRHOSE

    Voies d'administration

    - 1 - ORALE

    Posologie et mode d'administration


    Dosre usuelle par voie orale :
    - Adulte : débuter par 15 milligrammes le premier jour puis 9 milligrammes le deuxième jour.
    La dose d'entretien est ensuite comprise entre 1 et 6 milligrammes par jour.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - REPARTITION 99 % lien protéines plasmatiques
    - 2 - DEMI VIE 5 à 6 jour(s)
    - 3 - ELIMINATION voie rénale
    - 4 - ELIMINATION voie fécale

    Absorption
    Rapidement résorbé par le tractus gastro-intestinal.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques voisine de 99%.
    Demi-Vie
    La demi-vie est en moyenne de 5 à 6 jours.
    Métabolisme
    Métabolisée au niveau hépatique en métabolites hydroxylés subissant ensuite une gluco ou sulfoconjugaison.
    Elimination
    *Voie rénale : élimination sous forme inchangée et sous forme de métabolites.
    *Voie fécale : élimination sous forme inchangée et sous forme de métabolites.

    Bibliographie

    - Haemostasis 1993;23:83-90.
    - Eur Heart J 1995;16:986-992.
    - Int J Clin Pharmacol Ther 1994;32:192-197.

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr


    Retour à la page d'accueil