DESOXYCORTONE ACETATE

Introduction dans BIAM : 18/2/1992
Dernière mise à jour : 23/3/2000
Etat : validée

  • Identification de la substance
  • Propriétés Pharmacologiques
  • Mécanismes d'action
  • Effets Recherchés
  • Indications thérapeutiques
  • Effets secondaires
  • Précautions d'emploi
  • Voies d'administration
  • Posologie & mode d'administration
  • Pharmaco-Cinétique
  • Spécialités contenant la substance

    Identification de la substance

    Formule Chimique :
    ACETATE DE DIOXO-3,20 PREGNENE-4 YLE-21

    Ensemble des dénominations

    autre dénomination : ACETATE DE DESOXYCORTICOSTERONE
    autre dénomination : DEOXYCORTICOSTERONE ACETATE
    autre dénomination : DEOXYCORTONE ACETATE
    autre dénomination : DESOXYCORTICOSTERONE ACETATE
    autre dénomination : DOCA
    autre dénomination : NSC 11319
    bordereau : 1448

    Classes Chimiques

    Molécule(s) de base


    Proprietés Pharmacologiques

    1. MINERALOCORTICOIDE (principale certaine)
      ACTIVITE MINERALOCORTICOIDE .
      1 A 3%DE CELLE DE L'ALDOSTERONE .
      100 FOIS PLUS ACTIVE QUE LE CORTISOL

    2. AGENT DIAGNOSTIQUE (secondaire certaine)

    3. INOTROPE (secondaire certaine)

    Mécanismes d'action

    1. principal
      Action liée aux propriétés mineralocorticoïdes.
      Rétention hydrosodée par action tubulaire distale.Á
      Augmentation de la réabsorption de l'ion sodium et de l'eau intratubulaire vers le plasma.
      Diminution de la réabsorption des ions hydrogène et potassium.

    2. secondaire
      Entraine la chute du taux d'excrétion de l'aldostérone chez les sujets normaux par inhibition du système rénine-angiotensine et par diminution de la kaliémie.

    Effets Recherchés

    1. HORMONOTHERAPIE (principal)

    2. MINERALOCORTICOIDE (principal)

    Indications Thérapeutiques

    1. MALADIE D'ADDISON (principale)

    2. SURRENALECTOMIE(SUITES) (principale)

    3. HYPERPLASIE SURRENALE CONGENITALE (principale)

    Effets secondaires

    1. RETENTION HYDROSODEE (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SURDOSAGE
      TRAITEMENT PROLONGE

      Liée aux propriétés minéralocorticoïdes.

    2. HYPERTENSION ARTERIELLE (CERTAIN )
      Conséquence de la rétention hydrosodée.

    3. OEDEME PULMONAIRE (CERTAIN )
      Conséquence de la rétention hydrosodée.

    4. INSUFFISANCE CARDIAQUE (CERTAIN )
      Conséquence de la rétention hydrosodée.

    5. KALIEMIE(DIMINUTION) (CERTAIN )
      Condition(s) Favorisante(s) :
      SURDOSAGE
      TRAITEMENT PROLONGE

      Liée aux propriétés minéralocorticoïdes.

    6. FAIBLESSE MUSCULAIRE (CERTAIN )
      Pouvant aller jusqu'à la paralysie, effet lié à l'hypokaliémie.

    7. DOULEUR ARTICULAIRE (CERTAIN TRES RARE)
      Développement ou aggravation.

    8. ENCEPHALOPATHIE HYPERTENSIVE (A CONFIRMER )
      Nourrisson, nouveau-né :
      - Pediatrics 1969;43:294.

    Précautions d'emploi

    1. SPORTIFS
      Substance interdite :
      - Journal Officiel du 7 Mars 2000.

    2. HYPERTENSION ARTERIELLE MODEREE
      REDUIRE LES DOSES

    3. INSUFFISANCE CARDIAQUE
      REDUIRE LES DOSES

    4. RETENTION HYDROSODEE
      REDUIRE LES DOSES

    5. INSUFFISANCE RENALE

    6. GLAUCOME
      En raison de l'augmentation de la pression intra-oculaire.
      Terrain : sujets génétiquement prédisposés.
      Surveillance ophtalmologique régulière en cas de traitement prolongé, surtout chez les sujets âgés:
      - Lancet 1997;350:979-982.

    7. SUJET AGE

    8. GROSSESSE

    Voies d'administration

    - 1 - INTRAMUSCULAIRE

    Posologie et mode d'administration

    Dose usuelle par voie intramusculaire:
    * dans l'insuffisance surrénale chronique:
    Cinq à dix milligrammes 2 à 3 fois par semaine.

    * dans l'insuffisance surrénale aiguë:
    - chez l'adulte:
    Cinq milligrammes toutes les 12 heures pendant les 48 premières heures.
    - chez l'enfant:
    Dix milligrammes par m2 par jour, à renouveler suivant l'évolution.

    En cas de transpiration abondante ou d'hyperpyrexie, augmenter les doses et /ou les apports alimentaires de sodium.
    Surveillance du traitement:
    Pesée quotidienne, surveillance régulière de la pression artérielle, dosage de la kaliémie tous les mois ou tous les 2 mois, mesure de la dimension du coeur sur les radios de thorax et électrocardiogramme tous les 4 à 6 mois.

    * emploi diagnostique: test de suppression des minéralocorticoïdes:
    Malade sous régime sodé normal (100 meq/jour, ou élevé (200 meq/j), puis une injection intramusculaire de dix milligrammes toutes les 12 heures pendant 3 à 5 jours: chez les sujets normaux, baisse de 70% du taux d'excrétion de l'aldostérone.

    Pharmaco-Cinétique

    - 1 - ELIMINATION voie rénale

    Absorption
    Résorption négligeable, quasi nulle, par le tube digestif.
    Résorbé par voie perlinguale.
    Répartition
    Liaison aux protéines plasmatiques: 2% à la transcorbine et jusqu'à 83 % à l'albumine.
    Métabolisme
    Réduction de la double liaison 4,5 au niveau du foie et d'autres tissus donnant un métabolite inactif.
    Réduction de la fonction cétone en C3 en hydroxyle, au niveau du foie, la glucuro ou la sulfoconjugaison se faisant sur ce groupement hydroxyle.
    Réduction de la fonction cetone en 20 en hydroxyle, menant à un composé dont l'activité biologique est faible; métabolisé en partie en pregnanediol.
    Elimination
    Voie rénale.

    Spécialités

    Pour rechercher les spécialités contenant cette substance, consultez le site www.vidal.fr

    Principe actif présent en constituant unique dans les spécialités étrangères suivantes :


    Retour à la page d'accueil